Panier
0

Votre panier est vide

3 étapes pour appliquer la méthode Montessori à la maison

3 étapes pour appliquer la méthode Montessori à la maison

La pédagogie montessori est aujourd’hui de plus en plus populaire et un nombre croissant de professionnels de l’éducation la recommande, dans le monde entier. Élaborée au début du XXème siècle, elle a pour objectif de développer le plein potentiel d’une personne dès l’enfance, en tenant compte de toutes les dimensions du développement (physique, intellectuel, émotionnel, social, spirituel).

De plus en plus d’écoles montessori voient le jour, mais cette méthode pédagogique peut avant tout être mise en place à la maison. Pour ce faire, il est important de connaître et d’adopter quelques principes essentiels, pour ensuite ajouter du matériel montessori spécifique et pouvoir proposer des activités adaptées aux grands comme aux jeunes enfants. Pour connaître le principe et l’origine de la pédagogie montessori, consultez notre article La Pédagogie Montessori : Une autre vision de l’éducation.

 

Etape 1 : La préparation

Un principe essentiel de la méthode montessori est d’aider l’enfant à développer son potentiel grâce à sa propre volonté d’apprendre et de découvrir. Dans ce sens, enseignants et parents doivent mettre en place un environnement propice à la motivation et l’apprentissage de l’enfant. L’éducateur fournit à chaque apprenant un matériel montessori adapté à son âge et à ses besoins. Il observe et aide l’enfant à être autonome, en respectant sa personnalité et son rythme propre. Il s’agit alors de laisser faire l’enfant selon sa volonté, ne pas faire à sa place. Maria Montessori disait ainsi elle-même que l’enfant demande à ses parents « Aide-moi à faire seul ». Ce principe peut être instauré dès les premières activités d’éveil, en proposant des jeux et jouets adaptés à l’âge de l’enfant et en le laissant les manipuler à sa guise.

Pour appliquer la méthode montessori à la maison, la première étape de la préparation est donc également celle de la compréhension : comprendre comment fonctionne son enfant, l’observer, s’adapter à ses besoins et ses envies. Cela sera en effet indispensable pour ensuite identifier et choisir le matériel adapté pour réaliser des activités montessori.

Bébé joue avec une pomme sur les genoux de sa maman

De la naissance à ses 6 ans, l’enfant est dans la phase de « l’esprit absorbant ». Dans cette période, il est particulièrement sensible à l’environnement qui l’entoure. Il convient alors de privilégier l’apprentissage et non les interdictions. L’adulte sert de modèle et l’enfant apprend en l’imitant.


Etape 2 : La mise en place d’un environnement adéquat

L’environnement dans lequel l’enfant évolue doit être adapté à ses besoins personnels. Ces besoins sont identifiés par l’observation et évoluent en fonction de l’âge, la taille et les aptitudes de l’enfant. Pour pouvoir développer pleinement leur potentiel, l’enfant doit se sentir libre. Pour qu’il puisse profiter d’une liberté, faire confiance à sa curiosité et découvrir le monde, il est primordial que toutes les pièces de la maison soient sécurisées. Selon Maria Montessori, « Il ne s'agit pas d'abandonner l'enfant à lui-même pour qu'il fasse ce qu'il voudra, mais lui préparer un lieu où il puisse agir librement ».

Si l’on pense d’abord à la chambre de l’enfant et que l’installation d’une véritable « chambre montessori » est un excellent premier pas, les autres pièces ne doivent pas être oubliées ! Ainsi, La salle de bain, la cuisine et le salon peuvent tout autant être aménagés selon les principes de la méthode montessori pour permettre à l’enfant d’évoluer pleinement dans ces environnements au quotidien.

Dans la chambre de l’enfant, on pourra privilégier un lit montessori. Complètement ouvert et placé au sol, il n’a pas de barreaux. Ce type de lit favorise grandement l’autonomie de l’enfant, qui ne se voit pas entravé dans sa liberté de mouvements ou de déplacements. L’enfant est alors libre de se lever ou de se coucher dans son lit en autonomie. Un lit au sol favorise donc la motricité libre de l’enfant. De plus, sa vue n’est pas entravée par des barreaux lorsqu'il est dans son lit. Et, détail supplémentaire, il est bien plus facile de déposer le petit dans son lit au sol après l’avoir bercé, sans risquer de le réveiller !

Chambre montessori avec un lit au sol

La sécurisation des lieux de vie de la maison passe évidemment dans un premier temps par la mise hors de portée de tous les produits et outils dangereux. Une fois ces dangers éloignés, laisser l’enfant entrer dans une pièce ou s’approcher d’un meuble n’est plus un problème, les parents peuvent alors autoriser l’accès de toutes les pièces à l’enfant. Cependant, il reste évident que les activités proposées à l’enfant doivent être adaptées à son âge et réalisées sous la surveillance attentive et bienveillante de ses parents.

Cet environnement protégé permet ainsi de faire participer votre enfant aux activités de la vie quotidienne, on parle souvent d’activité de vie pratique. En manipulant les objets du quotidien et en étant pleinement intégrer à la vie de la famille, l’enfant développe sa confiance en lui en constatant qu’il est capable de faire comme les personnes autour de lui. C’est pourquoi, au-delà des ateliers montessori, la participation à la préparation des repas, au rangement ou au nettoyage de la table sont tout aussi bénéfiques pour lui. Aménager sa maison selon cette philosophie permettra donc à votre enfant de partager ces moments avec vous, en toute sécurité.

Maman et son fils cuisinant ensemble

Etape 3 : Les activités montessori et le cadre

Pour les enfants, observer et imiter sont les premières sources d’apprentissage. Ainsi, l’expérience et la répétition constituent les fondements de la pédagogie montessori. Les enseignants qui pratiquent cette méthode conseillent aux parents de définir un début et une fin pour chaque activité, dans l’objectif que qu’il puisse ensuite la reproduire selon ses désirs.

Pour mieux adopter la pédagogie montessori, il est important de se familiariser avec les « périodes sensibles » de l’enfance. Les choix d’activités, d’outils et de jeux montessori se feront alors en fonction de celles-ci. On ne proposera par exemple pas les mêmes types de puzzles selon l’âge de l’enfant.

Des jeux éducatifs adaptés permettent d’apprendre et de développer des compétences tout en s’amusant. Pour les tout petits, on pourra proposer des jeux d’encastrement, pour apprendre les formes et couleurs, un hochet ou des jouets en bois pour éveiller la curiosité et la dextérité. Pour bébé, les jouets éducatifs ne manquent pas dans la pédagogie montessori, car il s’agit probablement de la période de la vie la plus important dans la construction de l’enfant. En grandissant, l’enfant peut ensuite commencer à empiler des objets, puis passer à des jeux de construction pour développer son imagination et sa précision. Pour travailler sa patience et sa réflexion, il peut aussi se confronter à un casse-tête, un tangram ou un puzzle complexe, qui permettront, comme beaucoup d’autres jouets éducatifs, de s’amuser tout en explorant de nouveaux apprentissages. Notre sélection de jeux pour enfants et jouets d’éveil suit ces principes : nous avons privilégié des articles de qualité, autant que possible en bois naturel ou d’autres matières nobles, pour aider les enfants dès le premier âge à apprendre en s’amusant et favoriser des expériences sensorielles riches.

Enfants allongés dans l'herbe dessinant, entourés de jeux

L’approche montessori distingue 6 périodes sensibles :

  • La période sensible du mouvement : elle commence avant la naissance, alors que le bébé est encore dans le ventre de sa mère, et se termine vers l’âge de 5 ans. Le petit développe progressivement sa motricité fine en bougeant ses mains, puis sa motricité globale, c’est-à-dire le contrôle et la coordination de ses mouvement.
  • La période sensible du langage : dès ses premiers mois et jusqu’à 6 ans environ, grâce à son esprit absorbant, l’enfant dispose d’une aptitude à apprendre avec une grande aisance les langues parlées par son entourage.
  • La période sensible de l’ordre : entre 1 et 3 ans, l’enfant a besoin d’un environnement ordonné et stable pour son bien-être. Il accorde alors une importance particulière à la place de chaque objet.
  • La période sensible des petits objets : entre 1 et 2 ans, l’enfant est capable de distinguer certains détails qu’un adulte peut lui-même avoir des difficultés à remarquer. Il est alors fasciné par les petits objets en tout genre, qui stimulent grandement sa curiosité.
  • La période sensible de l’affinement sensoriel : jusqu’à 6 ans, l’enfant apprend à éveiller et développer ses organes et ses sens. C’est pourquoi les jeux et jouets sensoriels, comme des balles ou des cubes, sont très présents parmi le matériel montessori.
  • La période sensible du comportement social : pendant son développement, l’enfant imite les personnes de son entourage. Pendant cette période, jusqu’à 6 ans, l’enfant construit sa propre identité et prend conscience des autres, tout en développant un fort besoin d’appartenance.

Créée au début du XXème siècle, la méthode montessori fait de nos jours de nombreux adeptes. Cette technique pédagogique vise à favoriser le développement de l’autonomie, de la responsabilité et de l’indépendance des enfants dès leurs premières années. Cette pédagogie est appliquée dans des écoles d’un nouveau genre, qui sont de plus en plus nombreuses à ouvrir leurs portes. Toutefois, la scolarisation dans une école montessori doit être complété par une adaptation de la maison en un lieu propice à l’apprentissage pour obtenir tous les bénéfices de cette méthode et permettre l’épanouissement de votre enfant.

Cette approche de l’éducation et de la pédagogie ne doit pas être vue comme révolutionnaire mais comme un simple moyen de mettre à disposition des enfants de nouvelles sources d’apprentissage, en leur offrant un cadre sécurisé et bienveillant. Basé sur le développement de l’enfant, il est primordial pour l’aider à grandir de respecter son rythme naturel. Chaque enfant apprend à sa manière et à sa vitesse. Par exemple, si pour certains l’apprentissage de la lecture sera très rapide, d’autres préféreront passer plus de temps sur les formes géométriques ou la manipulation des instruments de musiques.

Famille marchant sur un chemin au coucher du soleil

Ainsi, la mise en place de cette approche nécessite avant tout un changement de paradigme dans l'esprit des parents, pour pouvoir s’investir pleinement dans ce rôle d’éducateur et d’accompagnant en faisant preuve de patience et de bienveillance. Dès lors, collectionner tous les jeux estampillés Montessori et tout le matériel pédagogique disponible ne pourra faire des miracles. L’éducation est un travail complexe et long, fait d’avancées et de retours en arrière, un chemin qui est tracé avant tout par l’enfant, dans lequel il pourra s’épanouir.

Voir les autres articles