Mon panier

Aucun produit dans le panier

Total
0,00 €
⚠️ Les réductions sont appliquées au passage en caisse.

LE DESSIN : les évolutions et les bénéfices pour votre enfant

| 7 MIN.

Le dessin permet de développer le sens artistique de votre enfant et d’affirmer sa personnalité. C’est également un moyen d’acquérir des habiletés pour le préparer à l’écriture. À partir de 3 ans, il se passe comme un éveil chez votre enfant ; les dessins de votre tout-petit deviennent de plus en plus détaillés.

Dessin enfant - Mes jeux Montessori

 

Les dessins pour les enfants de 3 à 4 ans

À cet âge en général, la coordination œil-main de l’enfant s’améliore. Votre enfant contrôle de mieux en mieux le crayon : il peut désormais le soulever et le replacer au même endroit. Il commence à dessiner des cercles fermés. Il peut également copier une ligne horizontale, une ligne verticale et un cercle déjà tracés. Cependant, n’oubliez pas que chaque enfant a ses propres capacités manuelles et intellectuelles. Si vous conservez les dessins de votre enfant, vous allez constater leur évolution.

Les jeunes enfants commencent aussi à vouloir représenter quelque chose avec leurs dessins. Toutefois, comme ces derniers se créent au hasard grâce aux traits qu’ils ont tracés, les enfants de cet âge reconnaissent après coup ce qu’ils ont dessiné, même si le dessin n’est pas vraiment ressemblant. C’est généralement ce qui se passe dans les classes maternelles et pendant les activités périscolaires.

À cet âge, il est souvent difficile pour toute personne - autre que l’enfant - de reconnaître ce que représente son dessin. Parfois même, votre tout-petit changera la description si vous lui remontrez le même dessin, quelque temps plus tard. Au lieu de deviner ce que votre enfant a dessiné, demandez-lui plutôt de vous en parler.

 

Les bonshommes et leur évolution

Vers 3 ½ ans, votre enfant commence à dessiner des bonshommes « têtards » : représentés souvent par un cercle (la tête), auquel il ajoute des yeux. Les bras (traits horizontaux), sortent de chaque côté du cercle. Les jambes (lignes verticales), sont accrochées au bas du cercle. Petit à petit, le personnage gagne en détail : le nez, la bouche et les sourcils sont ajoutés. Viennent par la suite les cheveux et les oreilles. En moyenne, 90 % des tout-petits font ce type de dessin, dès l’école maternelle.

Enfant qui dessine - Mes jeux Montessori

 

L’évolution des dessins chez l’enfant de 4 à 5 ans

Vers 4 ans, les dessins de votre enfant deviennent un peu plus réalistes et plus détaillés. De nombreux jeux éducatifs lui permettent de développer encore plus ses capacités motrices. Il est alors plus facile de reconnaître ce que votre tout-petit a dessiné, car il gagne en habileté. Ses dessins sont plus proches de la réalité et des objets, même si les proportions ne sont pas encore correctes.

En plus des cercles, il dessine à présent des carrés et des rectangles. Vers 5 ans, il apprend également à dessiner des triangles. Ses premières formes géométriques sont souvent tracées par accident. Peu à peu, il les reproduira de façon volontaire. En lui proposant des jouets ludiques, vous favoriserez le développement de l’enfant. À cet âge, le tout-petit aime reproduire certaines formes ou certains motifs qui sont reconnaissables. Cela le prépare à l’écriture tout en s’amusant…

Votre enfant dessine ce qui lui est important en gros format. Ses personnages sont souvent aussi gros que les maisons qu’il dessine. Ils ont aussi une tête disproportionnée par rapport au reste de leur corps. Mais ce n’est pas grave, si cela peut contribuer à son épanouissement.

A cet âge, l’enfant s’appuie sur sa connaissance des objets qui l’entoure pour les reproduire dans ses dessins, et non sur ce qu’il voit en réalité. A travers des activités manuelles, vous pouvez lui demander de dessiner une table par exemple ; il vous dessinera une ligne horizontale avec quatre pattes (disproportionnées). De même, si vous lui demandez de dessiner sa maison, il vous dessinera probablement un carré, un toit (le plus souvent en pente), une porte et des fenêtres. Et cela, même s’il habite dans un appartement. Il y a aussi plus de transparence dans ses dessins. S’il dessine un enfant assis dans une auto, ses jambes seront également visibles. S’il dessine sa maman dans la maison, on la verra en totalité à travers les murs ☺️

Pendant cette période, les dessins de l’enfant ne représentent pas totalement la réalité, mais ils s’en approchent. C’est vers 9 ans qu’il reproduira ce qu’il voit dans ses dessins. Pour se faire, il observe les objets avant de les reproduire, tout en respectant leurs particularités.

Dessin maison - Mes Jeux Montessori

 

L’évolution des bonshommes vers 5 ans

Vers 5 ans, le tronc du bonhomme est représenté par un autre cercle ou un trait vertical sous sa tête. L’enfant dessine ensuite les jambes (2 lignes parallèles), les pieds et les doigts (cercles ou traits, mais pas nécessairement en bon nombre). Il ajoute ensuite des détails comme des cheveux, un nez, une bouche, un cou, des épaules, etc.

L’enfant représente encore peu les vêtements. C’est vers 6 ans que le bonhomme sera habillé. Peu à peu, l’enfant passe de personnages représentés de face et immobiles à des dessins de bonshommes en action, et même dans différentes positions. Il commence également à dessiner un paysage derrière ses personnages.

 

Encouragez votre enfant à dessiner

  • Mettez à sa disposition du matériel varié : crayons de couleur, peinture, images à coller, bâton de colle, etc. En encourageant votre tout-petit à créer avec une variété de matériel, vous aller favoriser son intérêt pour le dessin. Laissez-le explorer et découvrir. Il faut accepter qu’il utilise plein de gouache ou de colle, que le papier se troue ou que ce soit plein d’imperfections.
  • Respectez les fantaisies de votre enfant et laissez-le choisir ses couleurs. Même s’il dessine un soleil bleu ou des fleurs plus grosses que son arbre, ce n’est pas grave. Ses dessins sont plus créatifs que réalistes.
  • Évitez de lui montrer toujours comment faire pour dessiner, par exemple une fleur ou un arbre. Cela ne favorise pas son autonomie. Cette attitude le rend souvent moins sûr de lui. Il pensera alors que les dessins des adultes sont toujours mieux. Cela va limiter sa créativité et ses prises initiatives.
  • Priorisez la feuille blanche. Elle laisse plus de place à l’imagination qu’un cahier de coloriage qui amène votre tout-petit à suivre un modèle. Si vous souhaitez apprendre à votre enfant à devenir plus précis et à ne pas dépasser, il est préférable de lui demander de dessiner plein de ronds et de les colorier. Il apprendra alors à contrôler son geste. Occasionnellement, vous pouvez lui présenter des cahiers de coloriage.
Feuille blanche - Mes jeux Montessori
  • S’il ne sait pas quoi ou comment dessiner, invitez-le à observer et à décrire ce qu’il voir autour de lui. Par exemple, l’horloge au mur est ronde, la fenêtre est carrée, le toit de la maison est en triangle, etc. Cela aidera votre tout-petit à représenter les choses dans ses dessins.
  • Amenez-le à réfléchir quand il n’aime pas son dessin. Demandez-lui qu’est-ce qu’il n’aime pas dans ton dessin, expliquez-lui que ce n’est pas grave s’il pour le moment, ses petites mains ne reproduisent pas ce qu’il veut… En mettant votre enfant devant la réalité, vous lui apprenez aussi à se faire confiance, à développer son estime de soi et à gérer sa frustration.
  • Acceptez le fait qu’il barbouille ou jette ses œuvres. En effet, jusqu’à 4 ans, l’enfant ne cherche pas à faire quelque chose de beau; il veut jouer et s’amuser. Il dessine pour le plaisir. Faire, défaire, coller, décoller, recoller : c’est ce qu’il préfère. Cela permet de renforcer son estime de soi, car il apprend à avoir le contrôle sur les objets. Vers 4 ans et plus, il veut davantage créer et garder ses dessins. Il commence alors à les afficher, à les accumuler et à les donner en cadeaux. Vous aurez droit à une quantité industrielle de dessins 😉
Gribouillis - Mes jeux Montessori
  • Proposez-lui différentes manières de dessiner pour rendre cette activité encore plus ludique. Par exemple, mettez à sa disposition une variété de crayons (crayons feutres, crayons de cire, crayons pour la fenêtre ou pour le bain, crayons de bois, craies à tableau, etc.). Invitez-le à dessiner sur des surfaces différentes : du carton, un tableau noir, une tablette magnétique, le trottoir, une fenêtre ou un miroir.
  • S’il trouve qu’il n’est pas très bon en dessin, demandez-lui de faire le dessin « le plus laid du monde », par exemple. Cela fonctionne bien pour l’encourager à dessiner.

 

Que pouvez-vous dire à votre enfant ?

Au lieu de lui dire que son dessin est beau, vous pouvez commenter et le questionner sur ce qu’il a fait. Il s’agit d’une autre bonne manière de l’encourager à dessiner. Ainsi, voici des idées de commentaires à faire à votre tout-petit.

Pour l’aider à se sentir bon

  • J’aime les couleurs que tu as choisies.
  • Tu as pris tout l’espace sur ta feuille. Ce n’est pas facile et tu as réussi !
  • Tu as de très bonnes idées. J’aime ton dessin. Seul toi peux le faire : il est unique !
  • Tu as ajouté plein de petits détails. C’est très agréable à regarder.
  • Wow ! Il y a des motifs sur ton animal/sur les vêtements de ton personnage. Quelle excellente idée !

Pour l’aider à poursuivre son dessin sans imposer vos idées

  • Quel temps fait-il dans ton dessin ?
  • Est-ce qu’il y a des personnages dans ton dessin ?

Pour l’inciter à vous parler de son dessin

  • Oh ! Il s’en passe des choses dans ce dessin ! J’aimerais bien que tu m’expliques.
  • Raconte-moi ton dessin.
  • Que font tes personnages ?

 

Les bienfaits du dessin

Pour dessiner, votre enfant utilise des habiletés contribuant à son développement. Il exerce sa motricité fine pour tenir le crayon, le diriger sur le papier et contrôler son geste. Parvenir à ce contrôle est une étape qui prépare votre tout-petit à écrire.

Le dessin développe aussi sa perception tactile (toucher). En effet, quand votre enfant dessine, il doit bien sentir le crayon dans sa main et s’appliquer à exercer une pression adéquate sur le papier, sans le déchirer.

En dessinant, votre enfant utilise aussi des habiletés de perception, car il s’exerce à visualiser les objets et les formes dans l’espace pour organiser son dessin et copier des lignes ainsi que des formes géométriques. Cette habileté aidera votre loulou à l’école pour l’apprentissage des mathématiques, par exemple.

Enfin, ses dessins sont un moyen de développer sa créativité et d’exprimer la richesse de son imagination. Le fait de dessiner amène votre tout-petit à utiliser ses habiletés d’observation et ses connaissances.

Créativité - Mes jeux Montessori

 

Dessiner sur une tablette ou sur du papier

Les applications qui permettent de dessiner sur une tablette électronique peuvent favoriser la créativité à condition qu’elles permettent de faire des dessins, pas seulement des coloriages. Le seul inconvénient est qu’il risque de ne pas développer sa motricité fine s’il dessine avec ses doigts. Pour ce faire, il est préférable qu’il utilise un stylet pour tablette. Assurez-vous de lui fournir également du papier et des crayons pour qu’il pratique avec du matériel traditionnel.

 

À retenir

  • Votre enfant commence à vouloir représenter des choses qu’il connaît à travers ses dessins, mais avec encore beaucoup de fantaisie : les couleurs et les proportions ne sont pas correctes, mais ce n’est pas grave.
  • Mettez à la disposition de votre enfant une variété de matériel d’arts plastiques pour favoriser son intérêt pour le dessin.
  • Quand il dessine, votre enfant développe sa créativité et des habiletés.

 

En conclusion, à chaque étape de sa petite enfance, votre enfant développera petit à petit sa motricité fine en dessinant des images qui deviendront plus détaillées au fil des années. Encouragez-le et mettez à sa disposition les outils nécessaires et adaptés pour son âge. N’oubliez pas de passer du bon temps avec votre enfant également 🥰

🚀 Cliquez ici pour découvrir tous nos Jeux MontessoriDes jeux qui favorisent le développement des enfants !
Bonjour, je suis Mathilde

Passionnée par les enfants et la parentalité, j'ai créé Mes Jeux Montessori pour permettre à tous les parents d'en connaître un peu plus sur le développement de leurs enfants. Adepte de la pédagogie Montessori, je me suis formée sur ce sujet et vous révèle dans ce blog mes conseils et astuces pour accompagner votre enfant au quotidien. Vous trouverez également dans ces articles mes recommandantions de jeux qui, je l'espère, vous aideront à trouver ceux qui seront les mieux adaptés à votre enfant !